Amortir son divorce avec le rachat de crédit ?

On sait aujourd’hui, cela est peut être déplorable, qu’un mariage sur deux en moyenne se solde par un divorce. Le phénomène du divorce, qui semble inhérent à notre société moderne et individualiste.

Outre l’échec de l’union d’un couple,  le divorce implique de nombreux autres enjeux, notamment financiers, patrimoniaux et judiciaires. C’est donc le plus souvent une épreuve pour le couple mais aussi pour la famille.

Notez également qu’une séparation non établie sur la base de l’amiable peut durer et engendrer nombre de frais. Le divorce apparaît alors comme un événement doublement douloureux.

Le divorce : une véritable « épreuve » financière

Si l’on ne peut régler le différend du couple en soi, l’on peut peut-être l’aider à passer cette étape difficile au point de vue financier, car, rappelons-le une fois de plus, le divorce peut constituer des sommes importantes entre frais d’avocats et autres frais liés à la procédure.

C’est également l’occasion d’un nouveau départ pour les anciens époux, toutefois cela semble difficile si l’on doit repartir en étant endetté ou dans l’incapacité de consommer; de pouvoir assurer un nouveau logement ou de nouveaux frais liés au retour au célibat.

La fin d’un mariage constitue sur un plan purement économique la perte d’avantages fiscaux et sociaux. Pareillement, l’un des conjoints est ,le plus souvent, amené à quitter le domicile conjugal, il doit alors pouvoir se reloger. Les pensions alimentaires à verser sont aussi des frais imposés par la justice et qu’il faut donc absolument honorer.

Il est donc globalement difficile de pouvoir redémarrer une nouvelle vie sur des bases financières aussi fragiles. Cependant, afin d’amortir les frais d’un divorce, vous pouvez vous orienter vers le rachat de crédit qui peut être une solution économique intéressante et vous permettre d’entreprendre de nouveaux projets.

Le rachat de crédit pour amortir son divorce ?

Si l’on devait, trivialement, prendre une image pour qualifier le rachat de crédit, l’on pourrait le comparer à un « véhicule tout terrain ».

En effet, si l’on prend en compte tous les champs d’application du rachat de crédit, l’on constate en effet qu’il peut être une réponse à bien des problèmes et, ce, dans nombre de cas et situations.

Pour les particuliers comme les professionnels, le rachat de crédit a pour ambition de restructurer vos finances en rachetant vos prêts afin de vous proposer un nouveau crédit les rassemblant tous.

En l’occurrence, cette opération vous permet de réduire vos mensualités et de réaliser des économies réelles chaque mois. Par ailleurs vous pouvez même ajouter un nouveau prêt à vos anciens, ce qui est très difficile à obtenir dans le cas d’une demande de prêt classique.

Peu importe vos dettes ou crédits, qu’ils soient immobilier, auto, revolving, de consommation , vous pouvez prétendre au rachat de crédit.

C’est ainsi que dans le cas d’un divorce, le rachat de crédit peut vous permettre de restructurer vos finances post-divorce mais aussi repartir sur de nouvelles bases avec l’acquisition d’un nouveau prêt par exemple.

~> Exemple

Mr DUTAIN sort d’une procédure de divorce compliqué. Il touche 4 500 euros par mois. Au sortir de ce divorce, il a un prêt automobile de 6 000 euros à rembourser, 8 000 euros de dettes à régler.

Avec une pension alimentaire importante et le remboursement de ses crédits, il ne dispose plus d’autant de ressources et doit payer un nouveau loyer ayant quitter le domicile conjugal.

Il doit rembourser chaque mois près de 1 900 euros pour ces crédits et dettes et voudrait payer moins pour retrouver un peu de pouvoir d ‘achat.

________________________________________________________________________________________

Après son rachat de crédit et le rachat de ses dettes, il lui est proposé un nouveau pour lequel il rembourse désormais une seule mensualité à taux unique pour un montant de 1256 euros.

Il fait une économe importante chaque mois et s’offre du pouvoir d’achat ou de l’épargne afin d’entreprendre de nouveaux projets.