Combien coûte un changement d’hypothèque pour un rachat de crédit ?

Devenir propriétaire est souvent un objectif prioritaire pour nombre de foyers qui voient là, par exemple, un héritage à léguer. Faire l’acquisition d’un domicile demande toutefois un budget important et vous aurez sûrement, dans l’optique de l’accès à la propriété, fait appel à un crédit immobilier. Ce type de crédit vous engage sur la durée, il faut donc s’assurer de pouvoir honorer votre prêt.

Il arrive souvent qu’en plus de ce crédit vous ayez pu contracter d’autres prêts dédiés à la consommation ou tout autre projet personnel. Le risque est alors de se voir dépasser par la multiplication des crédits et d’augmenter son taux d’endettement.

Le rachat de crédit peut répondre et prévenir ce type de situation en réduisant considérablement vos charges mensuelles du fait du regroupement de vos crédits. Vous réglez donc une seule mensualité avec un seul taux plus intéressant. En conséquent, c’est pour vous chaque mois, une marge financière importante dégagée pour votre budget.

Un rachat de crédit immobilier sera donc pour vous la possibilité de racheter un crédit immobilier et de faire ainsi réduire vos remboursements. Cependant changer de crédit immobilier implique souvent la souscription ou un changement d’hypothèque, la banque devant garantir votre solvabilité du fait des sommes importantes impliquées.

Comment donc s’effectue un changement d’hypothèque lors du rachat de crédit ?

Sachez tout d’abord qu’un rachat de crédit immobilier et par conséquent hypothécaire vous sera plus facilement accordé si vous voulez investir dans un nouveau bien immobilier. L’on distingue différents cas :

  • Vous êtes propriétaire, si vous voulez faire l’acquisition d’un nouveau bien immobilier et que vous voulez donc souscrire un nouveau crédit immobilier, vous pourrez racheter vos crédits en faisant expertiser votre bien immobilier. Cette expertise permettra d’évaluer à quelle hauteur vous pourrez emprunter pour l’achat d’un nouveau bien immobilier. Si vous aviez déjà souscrit une hypothèque pour votre précédent prêt, il faudra de nouveau contracter une hypothèque. Entendez donc par là également payer des frais de notaires nécessaire à l’émission d’hypothèque. Ces frais importants pourront être amortis par le rachat de crédit.
  • Dans le cas où vous voulez vendre votre maison, l’argent de la vente fera office de garantie du prêt, mais ce, une fois la vente entérinée, d’ici là vous serez sous hypothèque.
  • Si vous voulez souscrire un crédit de consommation ou dans le cadre de travaux urgents ou de projets, vous pourrez en tant que propriétaire faire un rachat de crédit immobilier qui rachètera votre ancien crédit immobilier en y ajoutant le crédit de consommation. Au final, un seul prêt, une seule mensualité et une baisse importante de votre taux d’endettement. Ce type de prêt ne pourra cependant pas excéder une durée de remboursement de 20 ans. Là aussi, le coût de changement d’hypothèque dépendra de l’évaluation par la banque de votre bien immobilier et du montant des frais de notaire pour l’établissement de la nouvelle hypothèque.

Ainsi, le rachat de crédit immobilier et ses différentes formes vous permet de racheter votre crédit immobilier que ce soit dans le cadre d’une volonté de baisse de vos mensualités, de l’acquisition d’un nouveau bien immobilier, de la restructuration financière de vos comptes …

Vous pourrez faire significativement baisser votre taux d’endettement et allonger si vous le souhaiter votre durée de remboursement. Notez toutefois que vous devrez effectuer un changement d’hypothèques incluant des frais notamment relatif à l’acte notarié. Evaluez et comparez donc bien toutes les offres pour bénéficier des meilleures solutions.