Demande de rachat de crédits refusée… Que faire?


L‘augmentation du pouvoir d’achat, les projets ou affaires montées qui ont mal tourné, les maladies, les accidents sont des soucis dont nous sommes susceptibles d’être victimes. Et en général, lorsque l’on est confronté à des soucis d’ordre financier, on effectue un ou des prêt(s).

Toutefois on peut se retrouver dans l’incapacité de régler ses prêts ce qui peut avoir pour conséquence un surendettement et entrainer un fichage Banque de France. Pour éviter ce type de situation, le rachat de crédit apparait comme la solution qui vous permettra de regrouper en « un » tous vos crédits, d’alléger votre pouvoir d’achat. Pour effectuer ce crédit, une étude de dossier est faite par le courtier à qui vous vous êtes adressés. Malheureusement, le prêt n’est pas forcément un acquis vu qu’il peut être refusé.

Ce qu’il faut savoir:

Les courtiers en rachat de crédits se reposent sur des partenaires financiers qui sont souvent différents d’un courtier à l’autre. Par conséquence, leurs critères de refus ou d’acceptation d’un rachat de crédit ne sont pas les mêmes. Un courtier A peut donc accepter un dossier pourtant refusé par un courtier B. Donc même si une société de rachat de crédit vous en a refusé un, cela ne veut pas dire que pour vous, le rachat de crédit est impossible.

Cela veut juste dire que votre profil ne convient pas aux partenaires du courtier que vous avez contacté.

Car il ne faut pas oublier que les sociétés de rachat de crédit ne sont, dans la plupart des cas, que des « intermédiaires » entre une banque (ou un organisme de crédit) et vous. C’est donc en fonction de ces banques et de leurs critères de risque que les courtiers vont accepter ou refuser votre demande de rachat de crédit.

Il s’avérera judicieux de bien sélectionner vos courtiers en rachat de crédit en fonction de leurs partenaires financiers afin d’augmenter vos chances d’obtenir une réponse positive à votre demande. Il faut donc choisir des courtiers ayant des partenaires différents pour accroitre le nombre de banques susceptibles de traiter votre dossier.

Conseil :

Contactez plusieurs courtiers afin d’en avoir un qui saura trouver un partenaire financier correspondant à votre situation.