Le rachat de prêt immobilier : vraiment avantageux ?

L’immobilier a flambé ces dernières années rendant l’accès au logement de plus en plus délicat pour de nombreux foyers.

L’achat d’une maison reste cependant toujours une priorité majeure pour les français qui aspirent en nombre à acquérir un domicile.

*Crédit immobilier : renégociable ?

Le crédit est souvent le seul moyen de s’acheter enfin un bien immobilier. Ce prêt important engage les souscripteurs sur une durée et sur des mensualités établies lors du contrat.

Toutefois, le marché immobilier est volatile et il arrive parfois que les taux d’intérêt évoluent favorablement. Il apparaît alors frustrant d’être « tenu » par des engagements qui ne correspondent plus à la réalité du marché.

Pareillement, vous pourriez avoir le désir de renégocier votre prêt afin d’y appliquer un nouvel échéancier en adéquation avec vos moyens de remboursement.

Cependant, il reste très difficile de renégocier un crédit, les banques sont généralement peu enclines à revoir les accords de prêt notamment pour y appliquer des intérêts moindres.

Vous pouvez néanmoins contourner cet obstacle en faisant appel au rachat de crédit immobilier. En rachetant votre ancien prêt immobilier, vous pourrez espérer faire baisser vos mensualités, renégocier un nouveau prêt et même y adjoindre d’autres prêts divers de consommation ou autres.

*Le rachat de crédit immobilier : utile ou pas ?

Pour autant, dans le cas du rachat de crédit immobilier, il faut prendre en compte nombre d’éléments, tels que le moment ou les divers frais, pour que ce changement de prêt soit efficient.

> Quand vous opérez un rachat de crédit immobilier, divers frais interviennent :

  1. Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) pour régulariser la clôture de vos prêts précédents.
  2. Les frais de dossier pour l’établissement du nouveau prêt
  3. Les frais de garanties pour la mise en place d’une nouvelle hypothèque.

Il faut donc prendre en compte ces divers frais qui pourraient ne pas être amortis si vous ne choisissez pas le moment opportun. L’on parle généralement d’une durée de 5 ans avant un rachat de crédit pour s’assurer un amortissement des frais de mise en place du nouveau crédit.

Notez cependant que dans la plupart des cas, le rachat de crédit immobilier reste une opération intéressante si elle bien pensée.

*Exemple

>>Le couple MARECHAL dont le revenu familial est de 3800 euros a acheté ,il y dix ans, un petit pavillon dans la région nantaise pour un crédit de 108 000 euros qu’ils remboursent 895 euros par mois.

Ils souhaiteraient voir leurs mensualités baisser et profiter de taux d’intérêt favorables. Ils font appel au rachat de crédit immobilier et y joignent deux autres prêts d’un montant de 9 000 euros remboursés à hauteur de 210 euros par mois.

>>Le couple se retrouve après la restructuration financière du rachat de crédit avec une mensualité de 674 euros par mois soit une baisse de 221 euros par mois.

Les MARECHAL ont fait une bonne affaire, en plus d’avoir bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt, ils n’ont désormais plus qu’une seule mensualité à rembourser regroupant toutes leurs traites.

Par ailleurs, leur domicile ayant dix ans, ils ont pu rentabiliser leur changement de prêt malgré les divers frais entrés en jeu lors du rachat de crédit.