Optimiser ses prêts avec le rachat de crédit ?

Acheter sa première voiture, son appartement, mener des projets de voyages ou d’entreprise; autant de démarches légitimes au cours de la vie sociale.

Pour autant, il faut disposer de moyens suffisants pour prétendre à ce type d’acquisition nécessitant un endettement important.

C’est donc dans cette optique que l’on est amené à souscrire des crédits. Le crédit, qui vous est octroyé par les banques, vous engage sur la durée.

En effet, tout prêt est sujet à un remboursement au travers du versement de mensualités soumises à un taux d’intérêt.

Faire le bon choix de crédit : une affaire de taux ?

Le taux d’intérêt comme l’évoque par ailleurs sa « nomination » représente la marge effectuée par la banque sur le prêt. Ce taux est variable d’une banque à une autre mais est soumis à un taux minimum applicable fixé par la banque centrale européenne.

Le taux directeur peut aussi changer faisant ainsi évoluer les offres. Il arrive donc parfois qu’une baisse de ce taux directeur incite les banques à proposer des taux réduits; l’on parle alors de tendance du « marché ».

Il est donc important de comparer les établissements qui émettent des offres de prêt afin d’estimer la meilleure réponse à ses attentes de crédit.

Il arrive cependant parfois que vous ayez soumis un prêt et que la conjoncture faisant, les taux d’intérêts deviennent plus intéressants par la suite. Ceci peut sembler frustrant, surtout quand l’on sait que les échéanciers et les taux des prêts ne sont pas les plus faciles à négocier et encore moins à renégocier.

Alors que faire pour réactualiser son offre de crédit et cela est-il vraiment avantageux à tout point de vue ?

Le rachat de crédit : efficace pour renégocier son crédit ?

Tout le monde s’accordera à dire qu’il n’est pas évident de revenir sur un accord de prêt entendu auprès d’une banque. En effet, passé le délai de rétractation légal à la genèse du prêt , il apparaît ensuite difficile de venir contester ou vouloir changer les termes de l’accord.

Un crédit vous engage sur la durée de l’échéancier mis en place et vous vous devez d’assurer le remboursement des mensualités telles que prévues dans le contrat de prêt. Les banques peuvent parfois accéder à cette demande, mais ceci reste marginal. Cependant une autre solution s’offre à vous : le rachat de crédit.

Comme l’indique son nom, le rachat de crédit permet de racheter un ou plusieurs crédits précédemment contractés. De nombreux organismes spécialisés sont à même de vous proposer des solutions de restructuration ou d’optimisation de vos finances.

Le rachat de crédit implique souvent un taux plus intéressant, un échéancier plus en adéquation avec vos moyens et surtout une baisse drastique de vos mensualités vous permettant d’économiser chaque mois. Prenons un exemple concret :

~~~> Marc, 25 ans, est jeune salarié pour un groupe pharmaceutique, il touche 2 400 euros par mois. Il a donc fait l’acquisition d’une voiture pour lequel il a soumis un prêt  pour un total 21 000 euros.

    • Avant le rachat de crédit, Marc doit chaque mois au titre de remboursement 583 euros.
    • Après le rachat de crédit, il ne doit plus que  350 euros, soit une économie nette de 233 euros par mois.
    • Marc fait donc baisser le taux d’intérêt de son prêt mais également son taux d’endettement mensuel, il gagne par ailleurs du pouvoir d’achat.

 

Vous êtes donc le plus souvent globalement gagnant dans ce type d’opérations, toutefois, il faut en relativiser les avantages  notamment dans le cadre des rachats de crédit immobilier pour lequel il faut attendre le moment opportun pour effectuer le rachat de crédit.

En effet, une rupture de prêt et la mise en place d’un nouveau prêt impliquent des frais divers et variés qui peuvent faire pencher négativement la balance, à vous de faire des simulations et comparer le plus d’offres possible, ce n’est pas ce qui manque, notamment sur la toile.